Dans la salle de bain de Yoann

PEUX-TU TE PRESENTER ?

Je m'appelle Yoann, j'ai 31 ans. Je suis manager dans une entreprise de services numérique. Je suis un sportif passionné depuis toujours et je suis le papa d'une petite fille de 4 ans.

 L'interview est aussi en vidéo :)

 

QUELLE EST TON HISTOIRE AVEC TES CHEVEUX ?

Jusqu'à mon adolescence, ce sont mes parents qui se sont occupés de mes coiffures. J'allais rarement chez le coiffeur, c'est mon père qui me coupait les cheveux. Pour mes parents, il était hors de question pour un garçon d'avoir des cheveux longs. Mes cheveux étaient souvent rasés très courts. Pour eux, avoir les cheveux longs pour un homme, c'était donner l'impression d'être sale ou alors ressembler à un délinquant. 

A partir de mon adolescence, j'ai eu un peu plus de maitrise sur les coiffures que je pouvais faire. Même si, malgré tout, mon choix était assez limité. Ca restait souvent sur du court, ça allait sur des dégradés simples voire des boules à zéro.

ET AUJOURD'HUI, COMMENT PRENDS-TU SOIN DE TES CHEVEUX ? 

Contrairement à ce qu'on peut penser, les locs, c'est quand même pas mal d'entretien. Je ne m'en rendais pas forcément compte quand j'avais les cheveux courts et que je souhaitais me lancer. Mais je m'en occupe quand même pas mal.

Je fais tourner mes racines à peu près toutes les deux semaines. Au quotidien, je fais des soins hydratants. J'ai aussi un soin entre deux shampoings à appliquer pour éviter que mon crâne ne me démange. Je suis un peu sensible aux odeurs. C'est agréable de pouvoir faire ce soin entre deux shampoings. Je fais mes shampoings toutes les semaines. Ca ne change pas trop de l'époque ou j'avais les cheveux courts. Par contre, le shampoing dure plus longtemps.

Lorsque je reprends mes racines toutes les deux semaines, j'essaie aussi de faire une coiffure protectrice. Je la garde à peu près une semaine, ce qui permet à mes cheveux de continuer de pousser et de continuer à être présentable dans mon travail. 

D'AILLEURS, COMMENT TES LOCS SONT PERUES AU TRAVAIL ?

Au niveau du travail, ça se passe plutôt bien. C'est vrai qu'on nous recommande d'avoir une tenue exemplaire, une tenue soignée. Quand c'est bien entretenu, je pense que les locs sont comme toutes les coiffures. Au début, j'ai eu un peu d'appréhension parce qu'on ne sait jamais comment va réagir l'autre par rapport à cette coiffure. Puis, je n'ai pas eu de retours désagréables, j'ai eu des retours plutôt positifs, des compliments. Du coup, ça m'a plutôt encouragé. 

Mais il est vrai que dans certaines entreprises dans lesquelles je suis passé, je pense que je n'aurais pas pu faire cette coiffure. Je travaillais avec des gens qui était peut-être un peu plus rigide au niveau de l'aspect.

ENTRETIENS-TU PARFOIS TES LOCS CHEZ LE COIFFEUR ?

C'est la différence de prix que l'on observe sur des prestations identiques qui est surprenant chez les coiffeurs pour locs. Je parle de la région parisienne étant donné que c'est là où je vis. Ils ont une position de monopole. Sur une même prestation, on peut passer du simple au double. Sur des reprises de mes racines avec une coiffure, ça va de 50 à 150 euros. C'est une aventure quand même de se faire entretenir ses locs en région parisienne.

UNE ANECDOTE A PARTAGER AVEC NOUS ?

Il s'est passé un évènement lors de mes études supérieures. J'ai eu une chute de cheveux assez importante. J'ai du faire un petit traitement de minoxidil pour freiner cette chute de cheveux. Mes premières pensées ont été "Merde, je vais être chauve à 21 ans!". Du coup, après ce traitement, j'ai décidé qu'il était le moment de profiter de ces cheveux avant de les perdre. J'ai donc commencé un peu plus de folies capillaires. J'ai fait un peu de tout, les teintures, les high top, des dégradés américains, des tresses puis aujourd'hui les locs et je suis plutôt content de ce choix.

 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés