Dans la salle de bain de Gaëlle

PEUX-TU TE PRESENTER ?

Je suis Gaëlle, j'ai 31 ans et je suis en Guadeloupe depuis 2017. Auparavant, j'ai eu une période étudiante de 10 ans à Paris. Je suis arrivée avec un défrisage. J'ai fait mon Big Shop en 2014. Autrement dit, j'ai coupé toute la partie défrisée et j'ai fait une couleur. Je suis partie sur de toutes nouvelles bases avec mes cheveux naturels..

Sinon, l'interview est disponible en vidéo :)

COMMENT DECRIRAIS TU TES CHEVEUX ?

 

J'ai une nature de cheveux crépue. En tout cas, pour la plupart et surtout au niveau du fond et de l'arrière. Devant, je dois avoir un type mi-crépu, mi-bouclé. J'avais du mal à les garder court pour cela. Il retombent beaucoup devant alors que derrière, c'est en mode afro.

 

COMMENT PRENDS-TU SOIN DE TES CHEVEUX ?

Tous les matins, j'humidifie mes cheveux avec un vaporisateur. Je mets 1/4 d'huile et 3/4 d'eau en général. Ces temps ci, je mets une crème assez liquide d'Afrocenchix. Elle me permet d'hydrater en profondeur mes cheveux même si j'ajoute toujours une crème beaucoup plus grasse. En réalité, j'utilise soit une crème, soit du beurre de karité pour plaquer et enlever un peu les boucles devant puis je plaque mes baby hairs avec une cire pour tenir toute la journée.

QUELLE EST TA RELATION AVEC TES CHEVEUX ?

J'ai commencé le défrisage parce que je n'arrivais pas à m'en occuper seule. C'était la mode aussi. J'ai une nature de cheveux assez forte et épaisse, du coup, même avec mes cheveux défrisés, j'ai réussi à garder du volume.

Je n'aimais pas particulièrement les cheveux lisses. Quand je faisais un défrisage, c'est au bout de 3 semaines lorsque je reprenais mon épaisseur grâce aux repousses que j'aimais bien mon volume.

J'ai décidé d'arrêter à la suite d'une couleur qui s'est mal passée. Je perdais par poignées mes cheveux. Je n'aimais plus mes cheveux tels qu'ils étaient. Le défrisage me demandait beaucoup d'entretien et beaucoup d'argent pour finalement une nature de cheveux qui ne m'allait plus.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés